mercredi 19 avril 2017

La Fête des prémices selon la Parole de Vérité





Les 7 Fêtes de l'Eternel Notre Père sont des Fêtes prophétiques de la fonction messianique de Yeshua.
C’est pourquoi il est certes très important de se rapprocher de la Torah pour savoir comment le Père a prescrit ses Fêtes, mais sans oublier que toute l’ancienne alliance a été renouvelée dans la Nouvelle Alliance par Yeshua.
Ainsi si l’ancienne alliance est renouvelée, la torah l’est également.
Yeshua confirmera et viendra accomplir l’enseignement de son Père.
Il apportera un autre enseignement au sujet de la torah comme par exemple comment lui, le Fils de Dieu enseigne selon l’Esprit du Père a pratiquer le shabbat, non comme le font les pharisiens qui ne lisent que la lettre mais selon celui qui vit la Loi par l’Esprit et selon la volonté de son Père.

Comprenez bien la parole de Yeshua :

23Mais l'heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. 24Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent l'adorent en esprit et en vérité.…


Donc a présent, pour ceux qui sont nés à nouveau et qui ont été renouvelés également dans l’intelligence de l’Esprit, il convient de fêter cette Fête et toutes les autres Fêtes de l’Eternel en Esprit et en Vérité selon ce qui fut accompli, c’est-à-dire dans le renouvellement de l’Esprit. Car lors de ces fêtes nous célébrons et adorons le Père céleste et donc ceci doit être fait en esprit et en vérité non selon nos religions nos appréciation personnelles mais selon la vérité de la parole vivante en nous

Et c’est là, où il y a encore de nombreuses polémiques quand à l’interprétation humaine de la parole et beaucoup d’incompréhensions et encore beaucoup de polémiques sur le sujet de la Torah et ses divers applications.

Je ne viens pas ici pour enseigner des pratiques, ni pour me faire représentante d’aucun dogme ou religion qui proviendrait des hommes et de leur propre entendement.
Je n’ai jamais fait partie d’aucun cadre religieux quel qu’il soit. Sachez le !
Donc je ne regarde pas la PAROLE de Dieu à travers le filtre d’une trame intellectuelle déformée, car de toute façon je ne la regarde pas à travers mon intellect mais à travers les yeux du Fils qui est vivant en moi.
La parole ne se lit pas elle se vit !

Ce qui me pousse aujourd’hui à faire cet article n’est pas le désir d’enseigner la Parole de Dieu comme le font beaucoup, mais plutôt de partager et de témoigner de ce que j’ai reçu moi-même par l’enseignement de l’Esprit.
Je n’affirme pas que tout ce que je dis est la Vérité, je suis juste un enfant né de la Vérité, et tout enfant de la Vérité se doit de partager cette Vérité autour de lui et de témoigner de ce qu’il a reçu afin que d’autre puisse communier à la table de Vie de l’Esprit de Dieu.

Cette 3ème Fête de l'Eternel est une Fête prophétique annonçant la Fête des "prémices de la résurrection" tels que la manifesté le Mashiah.

Alors que je devais relire et terminer cet article, l’Esprit Saint m’a conduit dans un passage de la Parole de Paul dans corinthiens afin de confirmer le contenu de ce témoignage. Car sachez que ces Fêtes me sont enseignés dans une compréhension messianique au fur et à mesure que je les célèbre.
Je ne suis pas en mesure d’entrer dans le mystère de la participation si ce temps n’est pas venu.
Ce n’est donc pas de moi-même, ni par mon désir personnel de comprendre que je reçois l’instruction de la Parole mais lorsque je deviens participante de la Parole vivante dans volonté sainte du Père, et ceci ne se fait que par la puissance et le don de l’Esprit.¨

De lui même l'homme ne peut rien car toute grâce, toute puissance et toute Gloire reviennent au Père.

Le Seigneur Yeshua invite chaque homme à sa table lors des fêtes de son Père qui sont aujourd’hui devenues ses Fêtes ; et ainsi c’est par le mystère du partage de la chair que leurs fêtes deviennent aussi les nôtres, nous qui sommes le véritable peuple d’Israël.

Je vais donc tenter de vous partager ce que j’ai reçu. Et plus précisément essayer de vous faire entrer dans la révélation prophétique de la Torah messianique.
Car c’est le Mashiah qui est aujourd’ui le représentant juridique du Père et donc de la Torah renouvelée.

La Torah de Moïse n’est donc pas abolie, je le répète afin qu’il n’y ai pas de confusion.

Lorsque l’homme né à nouveau, il change, mais cependant il reste toujours cet homme dans ce même corps mais avec un esprit différent, il devient vivant alors qu’avant il était mort. Il en est de même de la Loi de MoÎse, qui est devenu vivante par l’Esprit alors qu’elle était la loi de la mort.

La Torah veut dire enseignement et l’enseignement de Dieu est la Parole et la Parole est l’Eternel car elle sort de la bouche de l’Eternel.
C’est pourquoi la Loi qui est la Parole est éternelle. Et ne peut en aucun cas être abolie

et il convient de rappeler que tous ceux qui ne sont pas nés à nouveau, et sont donc restés mort spirituellement, sont donc encore sous la loi de la mort et du jugement.

Et qu’il ne peut donc y avoir de jugement s’il n’y avait plus de Loi !

Il suffit de vous mettre cette bannière devant les yeux sur laquelle il est écrit

« LA LOI EST DIEU »


Ainsi vous comprendrez que si vous voulez connaître l’enseignement, vous devez connaître Dieu.

Dieu te dit à ton cœur « connais-moi ! »

L’enseignement se trouve à la bouche de celui qui est la Parole et Cette parole est la parole de Vie, l’enseignement donné à Moïse afin que les hommes aient la vie.
Il en sera de même par l’enseignement donné par Yeshua afin que les hommes aient la vie mais cette fois la vie éternelle une fois pour toute.

Lorsque donc nous célébrons une Fête de l’Eternel en Esprit et en Vérité, nous la célébrons non plus selon la lettre mais selon la Parole vivante.

Tout ceux qui aujourd’hui font des polémiques et des divisions au sujet de la lettre parce qu’ils ne voient et ne regardent que la lettre ne vivent pas par la Parole.

Si vous vivez c’est par la Parole,
si vous êtes baptisés c’est par la Parole,
si vous obtenez la sagesse et la connaissance de ce qui est bien ou de ce qui est mal c’est par la Parole vivante qui demeure en vous par l’Esprit saint qui vous est donné et qui vous dispense de toute sagesse et de toute connaissance.
l’Esprit vous confirmera toujours la Parole de Dieu et veillera à ce que celle-ci soit toujours appliquée dans votre cœur comme le Père celeste le veut et non comme vous vous le voulez.

Que la Parole soit comprise comme Dieu l’entend et non comme vous l’entendez

C’est pourquoi nous ne devons absolument pas fermer nos oreilles, ni endurcir notre cœur aux conseils de l’Esprit Saint.
Suivez le conseil de l’Esprit et non et le conseil de la chair suivez toujours le conseil de l’Esprit et non le conseil de l’homme.
C’est pourquoi cet article n’a pas pour but de vous guider dans l’interprétation de la Fête mais a pour but de vous inviter aux conseils de l’Esprit Saint afin que vous puissiez vivre ce moment de joie et de célébration en toute intimité avec le Père et le Fils.


Ce sont les prémices des premières productions de la terre qui sont à la Fête chez les hébreux.

Dieu a constitué l’année en 12 mois, comme Yeshua constituera son ministère par 12 apôtres.

Pour comprendre le calendrier de l'Eternel il faut comprendre que ce calendrier est un calendrier agricole et comprendre que l’année de vie de l’homme est rythmée selon les rythmes céleste afin qu’il produise les fruits de son travail spirituel : l'année est rythmée par les travaux des champs : récolte, semailles, semailles tardives, cueillette du lin, moisson des orges, autres moissons, vendanges, cueillette des fruits d'été.

La Fêtes des prémices est donc aussi appelée la fête des moissons , en l’occurrence celle de la moisson de l'orge,

: Ruth et Noémi « arrivèrent à Bethléem au début de la moisson de l'orge » (Ruth 1,22) ;

En Israël, le climat est plutôt réparti en deux saisons, la saison froide (octobre à mars) et la saison chaude (avril à septembre).

L'Eternel Notre Père a donc dit :



Tu observeras la fête des Moissons, des prémices de ton travail, ainsi que la fête de la Récolte, au commencement de l'année » (Ex 23,15-16).

La fête des pains d'orge azymes est donc célébrée en mars-avril, celle des blés sera sept semaines plus tard (mai-juin) et la fête de la récolte des fruits sera célébrée en septembre-octobre.



Que nous dit la révélation de la Parole selon la Vérité de la Parole en ce qui concerne la Fête des prémices.

La Fête des prémices concerne les premiers fruits de la résurrection.

Alors que je pensais termine cet article, le soir au coucher, après le shabbat du 7ème jour de la fête des pains sans levain, l’Esprit Saint m’a conduit vers la parole de Paul afin de confirmer la révélation de la parole vivante.

1 Corinthiens 15
20Mais maintenant, Christ est ressuscité des morts, il est les prémices de ceux qui sont morts. 21Car, puisque la mort est venue par un homme, c'est aussi par un homme qu'est venue la résurrection des morts.…

1 Corinthiens 15
22Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ, 23mais chacun en son rang. Christ comme prémices, puis ceux qui appartiennent à Christ, lors de son avènement.




« Qui a semé dans les larmes moissonne dans la joie... on revient avec joie, chargé de gerbes » (Ps 126,5-6).

Cette Fête célèbre la joie après les larmes du deuil du Mashiah, car voici qu'il est ressuscité , lui qui a semé la Parole de Vie et de Vérité à tous, selon la Volonté de son Père est devenu vivant afin que nous puissions récolter les fruits des prémices de la vie éternelle.
Car notre vie éternelle est à venir. Mais le Père Celeste donne tout en son temps, les produits de la terre et les produits du ciel afin que l'homme puisse vivre sur la terre mais aussi au ciel !

Il est donc bon de remercier le Père Celeste pour ce qu'il nous donne :


Car si le Fils est ressuscité c'est par la Puissance de l'Esprit Saint du Père. Et ce que le Père celeste donne à l'homme ce sont à présent les produits, les fruits du ciel par le don de son Esprit Saint !

Durant la "fête des pains sans levain," l'homme, l'Adam fut délivré de tout le vieux levain, c'est à dire délivrer du péché, par la mort du Mashiah et par sa résurrection.

Ressusciter c'est naître à nouveau de l’Esprit !

Yeshua était le fils de l'homme, donc le fils de l'ancien Adam qui devait être rectifié et sauvé, ressuscité le 3ème jour par son âme inaltérable, dans un corps nouveau et glorifié par la Puissance de l'Esprit de son Père.

Les prémices sont les premiers fruits et en l’occurrence, dans le Mashiah se sont les premiers fruits de l'Esprit et de la Glorification.
L'homme qui se repend et qui meurt en Mashiah sera né de nouveau par l'Esprit est appelé à vivre des fruits de l'Esprit et également à porter les fruits de l'Esprit qu'il aura reçu.

Car il est dit : "Ce qui est né de la chair est chair mais ce qui est né de l'Esprit est Esprit !"

Yeshua dira d'ailleurs sur ce sujet que l'on reconnait un arbre à ses fruits. (Matthieu 12:33)

David dira : Psaume 1
2Mais qui trouve son plaisir dans la loi de l'Eternel, Et qui la médite jour et nuit! 3Il est comme un arbre planté près d'un courant d'eau, Qui donne son fruit en sa saison, Et dont le feuillage ne se flétrit point: Tout ce qu'il fait lui réussit.




Ainsi celui qui est né à nouveau de l'Esprit de la Loi de vie, sera amené selon la Justice de la Loi de Vie à marcher selon la Justice et la Vérité du Père, et c'est ainsi que cet homme portera de bons fruits. L'homme ne marchera de lui même mais selon l'Esprit et la volonté de Dieu qui demeure à présent en lui


Que dira Job des méchants :

16En bas, ses racines se dessèchent; En haut, ses branches sont coupées.17Sa mémoire disparaît de la terre, Son nom n'est plus sur la face des champs. (Job18)

Il est intéressant de toujours se rapprocher de l’hébreu pour comprendre la Parole de Dieu.

Prémices en hébeu se dit "Bikkuwr"qui signifie : Prémices, premiers fruits, premiers raisins, figue hâtive, primeurs

La parole de Dieu fonctionne comme un arbre, si l'on veut connaître mieux l'arbre il faut regarder où celui-ci prend sa racine.

La racine du mot "Bikkuwr" est le verbe "bakar" qui signifie : Premier-né, premier enfantement, mûrir .

Les prémices sont donc bien liés à l'enfantement et donc à la nouvelle naissance et donc à la résurrection.

La Parole de Dieu confirme cet enseignement de l'Esprit.
Tout premier né de l'Esprit appartient à l'Eternel , au Père Celeste.
L'homme né de nouveau donnera donc les fruits de l'Esprit .

Si l'on veut en savoir plus sur ces fruits de l'Esprit, nous savons qu'ils sont au nombre de 12.

Ces Fruits sont d'ailleurs admirablement cités dans la parole de Dieu dans Galates et Colossiens.


Galates 5
…. 22Mais le fruit de l'Esprit, c'est


l'amour,

la joie,

la paix,

la patience,

la bonté,

la bénignité,

la fidélité,

23la douceur,

la tempérance;


Ici sont cités 9 fruits que l'âme peut donner à l'aide de l'Esprit, il nous en manque 3 qui sont complétés dans Paul chap 5:22 et Colossiens 3  12  :

La charité

la miséricore

l'humilité
Le fruit de l'Esprit, au contraire, c'est la charité, la joie, la paix, la patience, la mansuétude, la bonté, la fidélité,

Paul chap 5:22


Colossiens 3
11Il n'y a ici ni Grec ni Juif, ni circoncis ni incirconcis, ni barbare ni Scythe, ni esclave ni libre; mais Christ est tout et en tous. 12Ainsi donc, comme des élus de Dieu, saints et bien-aimés, revêtez-vous d'entrailles de miséricorde, de bonté, d'humilité, de douceur, de patience.

Les 12 fruits de l'Esprit de Dieu sont également les 12 fruits de la vie cités dans les révélations de Jean et sont les 12 fruits de l'Arbre de Vie.

Si vous êtes né à nouveau c'est par l'Esprit que vous êtes issus d'une nouvelle vie en Yeshua par la volonté Sainte du Père et par sa Miséricorde donnée à tous ceux qui désirent entrer dans la vie éternelle.
La vie éternelle est une vie de justice et de droiture. Et si l'Esprit demeure à présent en vous, c'est afin que soyez des enfants de la justice et de la Vérité devant la face de ce monde d'iniquités. Car ce que le Père met en ce monde, ce sont des témoins de sa Vérité et de sa Justice et non des hommes qui se disent prêtres ou docteur de la Loi.

1 Jean 3:9,10
Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui; et il ne peut pécher, parce qu'il est né de Dieu.…

Quiconque est né de Dieu a été ensemencer par la Parole, par le germe Yeshua et par sa Parole de Vérité et de Vie; et quiconque est né de Dieu est celui dont le coeur fut comme une bonne terre où la semence a pu prendre sa racine afin de donner du fruit.
Celui donc qui est sauvé et sauvé par la Parole de Dieu.
Celui qui a la vérité en lui est celui qui a la Parole en lui. Cette parole une fois qu'il l'a entendu, il l'a donc mise en pratique, il ne l'a pas jeté au-dessus de son épaule, les oiseaux ne sont pas venu picorer les graines tombées au bord du chemin. Lors de la Fête des prémices c'est la bonne récolte du Seigneur Yeshua qui s'effectue dans notre coeur, la bonne récolte des premières prémices de notre résurrection définitive qui sera célébrée à la fête des trompettes :



1 Corinthiens 15
51Voici, je vous dis un mystère: nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés, 52en un instant, en un clin d'oeil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés. 53Car il faut que ce corps corruptible revête l'incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l'immortalité.…



Attention : 14Vous ne mangerez ni pain, ni épis rôtis ou broyés, jusqu'au jour même où vous apporterez l'offrande à votre Dieu.
Vous ne mangerez ni pain, ni épis rôtis (céréales soufflés, pâtes cuites,pizza, biscuits , patisserie, viennoiserie qui sont des blés ou autre céréales cuites et donc rôtis ....) ou broyés (tous plats à base de farine de céréales sous toutes ses formes...)

Jean 15:4
Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s'il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire