samedi 5 novembre 2016

Les alliances de Dieu - la 7ème alliance : le repos de l'Epouse dans le mariage de l'Epoux


 Afficher l'image d'origine
 Inspiré par le souffle d'Elohim ce jour du Sahbbat concernant le Temple de sa Parole et par qui nous a été envoyé le souffle de Vérité.
Car il est dit : N’ajoutez rien à la parole que je vous ordonne moi-même mais enseignez et multipliez en connaissance de la Vérité

Alliance en hébreu se dit "Berith"

La composition du mot "berith" se rapproche du mot Bereshit, la genèse mais la traduction exacte est le commencement.

Lorsque l’Éternel crée une alliance avec les hommes, il commence une nouvelle relation avec l'homme, avec le commencement de nouvelles règles et de nouvelles promesses.

Promesse se dit Imrah en hébreu et signifie également parole de Dieu.



Et nous le savons celui qui est la promesse de réconciliation entre Dieu et les hommes est Yeshua le Mashiah, la Parole de Dieu faite Chair. Et nous le savons, Dieu crée chaque nouveau commencement par le VERBE de sa Parole,

A chaque nouvelle alliance, Elohims l'Eternel notre Père, donne de nouvelles paroles à l'homme. De ce nouveau commencement s'ensuivra un processus jusqu'à la fin manifestée de la promesse de Dieu.

La fin accomplit le début.
Tout comme la lettre hébraïque TAV annonce une fin sans fin et un nouveau début et nous renvoie à la lettre Aleph.
Je suis le début et la Fin, l'Alpha et l'omega,
Dieu dit en quelques sorte je suis l'aleph et le Tav et toute ma PAROLE est contenue entre ces deux lettres, elles sont le fondement de ma Loi, de ma volonté et de ma justice.

Et si la PAROLE de l'Eternel notre Elohims , notre Père demeure dans sa maison sainte au terme de toutes les alliances, c'est que alliance "berith" et commencement "bereshit" sont tout deux créer par la lettre Beth, qui signifie la maison de Dieu

De nombreux rabbin et sages se sont demandés pourquoi L'Eternel a commencé le récit de la création non par la première lettre aleph mais par la lettre Beth.

Parce qu'il est dit que l'Aleph est une lettre qui ne se prononce pas, c'est un silence.
En quelque sorte l'aleph et le silence avant la prononciation du Verbe créateur : il est l'inspiration prise avant toute prononciation, car l'Esprit de Dieu est le souffle, le souffle de la PAROLE, l'ALEPH représente le Fils, le Fils en lequel Dieu placera le Souffle de sa parole.
Et Beth est la maison, l’Église :  l'Epouse du Fils.

L'aleph est donc l’Époux, le Souffle de la parole , annoncé à l'épouse.
Car nous le savons la PAROLE de Dieu est une déclaration d'amour faite à l'Epouse. Et cette PAROLE est une alliance d'amour entre l’Époux et l’Épouse, c'est pourquoi toutes alliances que Dieu a prononcé envers les hommes sont des déclarations d'amour envers son peuple et des promesses d'amour faite a son peuple, à son Eglise, à son Epouse, ce sont des promesses d'amour.

C'est pourquoi il est une révélation formidable qui est faite dans la parole de Dieu notre Père.

C'est que toutes les alliances de Dieu passant d'Adam, de Noé, d'Abraham, de Moise , de David son réunies en le Mashiah son Fils. Yeshua, alliance par le sang et par l'Esprit : Yeshua le Fils en lequel sera célébré l'alliance finale de cet amour dans les noces de l'agneau.
Nous le savons l'alliance symbolise le mariage, le mariage final entre Elohims et son peuple.
Ce mariage est un mariage d'amour, ainsi l'Alliance entre Dieu et son peuple est une alliance d'amour
C'est pourquoi le commandement royal enseigné par le Fils est l'amour. Car celui qui est Fils de Dieu est comme Dieu.

Le mariage de l'agneau sera la septième alliance. Et si Elohims crée le monde en 7 jours, c'est qu'il y a sept temps pour la création soit définitivement accomplis. Le 7ème jour étant le shabbath, le jour du repos, ou encore le repos éternel accordé à tous les justes qui entreront dans le royaume et participeront à la gloire de dieu.

Il est donc très important de respecter le Shabbath qui est l'un des commandements de Dieu. Car aucun des commandements n'a été abolis, mais tous les commandements sont aujourd'hui accomplis et devenus vivants dans le coeur de l’Épouse, comme l'est toute la loi régénérée par le Fils , le Mashiah qui est le maitre du Shabbath.

Régénérée et accomplie, ne veut donc pas dire obsolète, effacée ou abolie, mais la loi a été régénérée dans l'oeuvre du Mashiah tout comme l'est la nature de l'homme qui était imparfaite et est devenue parfaite, toute comme l'homme qui était mortel devient immortel par Yeshua.
Ainsi la loi est devenue vivante pour tout ceux qui sont nés à nouveau dans la PAROLE de Mashiah. Et nous la savons la Loi ne peut être aboli, car elle provient du Père, et le Père est saint et parfait et la Loi est sainte et parfaite. C'est pourquoi l'homme devait passer par l'obéissance et la crainte de l'Eternel afin de craindre la mort.

Car nombreux aujourd'hui encore sont ceux qui se croient vivant alors qu'ils sont mort.
Parce qu'ils ne sont pas nés de nouveau et ne sont pas entrés dans la nouvelle alliance de Yeshua.
Nombreux sont ceux qui croient en Yeshua mais ne vont pas à Yeshua pour obtenir la Vie.


Nombreux sont ceux qui croient en Yeshua mais ne l'attendent pas et resteront dans la désolation lors de son retour car ils n'auront pas obtenu ce que le Fils étaient venu leur donner.

La loi enseigne ce qui est juste et saint.

La loi enseigne ce qui est mort et vie.



Ainsi les enfants de Dieu qui sont nés de la Loi de vie par l'Esprit de la Vie saint d'Elohims et par le souffle saint de sa PAROLE,  Yeshua, savent distinguer les oeuvres de mort des oeuvres de vie, ce qui est juste et ce qui est saint, de ce qui est inique.

Ainsi ceux qui sont nés à nouveau sont devenus des créatures nouvelles, c'est une nouvelle vie qui s'offrent à eux, un nouveau commencement dans volonté sainte d'Elohims notre Père. Une nouvelle condition de sa créature devenue parfaite et animée de la joie, de l'amour, de la perfection du Père

Tout commencement est donc un commencement dans le commencement. C'est ainsi que nous pouvons comprendre le sens de toutes les alliances de Dieu avec les hommes, qui ne sont en réalité qu'une seule.
Car le Père est UN et tout est contenu en lui dans sa Volonté sainte.

Toute alliance est une rectification de l'oeuvre jusqu'au parfait achèvement. La dernière alliance d'Elohims qui sera une alliance éternelle dans le mariage de l'Epoux et de l'Epouse.

Nous le savons selon la Loi d'Elohimdonné à Moïse, l'Epoux et l'Epouse ne pourront être jamais séparé, ils ne forment qu'un seule chair,. il n'y a que la mort qui peut délier l'épouse de son époux, la veuve  peut être libre de se prendre un nouvelle Epoux ; mais dans la loi de Yeshua , la Loi de vie de notre Père, la mort est vaincu, car l'Epoux est le Fils ressuscité qui a vaincu la mort et il est la vie éternelle donnée à son épouse . Ils resteront donc unis pour l'éternité de la gloire d'Elohims.

Si j'écris Elohims au pluriel c'est parce que l'Esprit du Seigneur enseigne que toute création est manifestée par le VERBE et la PAROLE, qui sont respectivement le Père et le Fils dans l'Esprit

Et Elohims enseigne à ses enfants que l'expression de son Esprit Saint, de son souffle saint peut être manifesté de différentes manières, c'est pourquoi l'Eternel change de Nom dans les écritures selon sa manifestation, tantôt il s'appellera :

El-Elohé : Dieu « puissant, fort et prééminent » (Genèse 7 :1 ; Esaïe 9 :6). Etymologiquement, El semble signifier « pouvoir, puissance », comme dans « ma main est assez forte pour vous faire du mal » (Genèse 31 :29). Le préfixe ‘’El’’ est associé à d’autres qualités telles que l’intégrité (Nombres 23 :19), la jalousie (Deutéronome 5 :9), et la compassion (Néhémie 9 :31), mais l’idée de base de la puissance demeure présente.

Elohim : Dieu « Créateur, puissant et fort » (Genèse 17 :7, 33 :20 ; Jérémie 31 :33) – La forme plurielle d’ El Elohé, qui appuie la doctrine de la Trinité. Depuis la première phrase de la Bible, la nature suprême de la puissance de Dieu est manifeste puisqu’il suffit à Dieu (Elohim) de parler pour amener le monde à l’existence (Genèse 1 :1).

El-Shaddaï : « Dieu Tout-Puissant », le « Puissant de Jacob » (Genèse 49 :24 ; Psaume 132 :2 ,5) – fait référence au pouvoir suprême de Dieu sur toute chose.

Adonai : « Seigneur Eternel » (Genèse 15 :2 ; Juges 6 :15) – utilisé à la place de YHWH, qui était, aux yeux des Juifs, trop sacré pour être prononcé par des hommes pécheurs. Dans l’Ancien Testament, YHWH est plus souvent utilisé dans les relations entre Dieu et son peuple, alors qu’Adonai est plutôt utilisé dans ses relations avec les Gentils (païens).

YHWH/Yahvé : « L’ETERNEL (Deutéronome 6 :4 ; Daniel 9 :14) – techniquement, c’est le seul nom hébraïque de Dieu qui lui soit propre. La révélation de ce nom est tout d’abord donnée à Moïse : « Je suis celui qui suis (Exode 3 :14). Ce nom indique une imminence, une présence. Yahvé est présent, accessible, proche de ceux qui l’invoquent pour être secourus (Psaume 107 :13), pour être pardonnés (Psaume 25 :11) et pour être dirigés (Psaume 31 :4).

Yahvé-Jiré : « L’Eternel pourvoiera » (Genèse 22 :14) – le nom qu’Abraham donna au lieu où Dieu pourvut le bélier pour être sacrifié à la place d’Isaac.

Yahvé-Rapha : « L’Eternel qui guérit » (Exode 15 :26) – « Je suis l’Eternel qui te guérit », à la fois le corps et l’âme. Le corps, en préservant des maladies ou en les guérissant, et l’âme, en pardonnant les iniquités.

Yahvé-Nissi : l’Eternel ma bannière » (Exode 17 :15), la bannière représente un endroit de ralliement. Ce nom commémore la victoire dans le désert contre les Amalécites en Exode 17.

Yahvé-M’Kaddesh : « l’Eternel qui te sanctifie, qui rend saint » (Lévitique 20 :8 ; Ezéchiel 37 :28) – Dieu exprime clairement que lui seul, et non la loi, peut purifier son peuple et le rendre saint.

Yahvé-Shalom : « l’Eternel notre paix » (Juges 6 :24)—le nom donné par Gédéon à l’autel qu’il a construit après que l’Ange de l’Eternel lui ait assuré qu’il ne mourrait pas après l’avoir vu, contrairement à ce qu’il le pensait.

Yahvé-Elohim : « l’Eternel Dieu (Genèse 2 :5 ; Psaume 59 :6) – une alliance à la fois du nom unique de Dieu « YHWH » et du nom générique « Eternel », signifiant qu’il est le Seigneur des seigneurs.

Yahvé-Tsidkenu : « L’Eternel notre justice » (Jérémie 33 :16) – comme dans YAHVE-M’KADDESH, c’est Dieu seul qui pourvoit la justice à l’homme, exclusivement en la personne de son Fils Jésus-Christ qui est devenu péché pour nous « afin que nous devenions en lui justice de Dieu » (2 Corinthiens 5 :21).

Yahvé-Rohi : « l’Eternel notre berger » (Psaume 23 :1) – après que David ait médité sur sa propre relation de berger avec ses brebis, il réalisa que c’était exactement la relation que Dieu avait avec lui, et il déclara : « Yahvé-Rohi est mon berger. Je ne manquerai de rien » (Psaume 23 :1)

Yahvé-Shamma : « l’Eternel est ici » (Ezéchiel 48 :35) – le nom donné à Jérusalem et à son temple, indiquant que la gloire de l’Eternel, qui l’avait quitté dans le passé (Ezéchiel 8-11), était revenue (Ezéchiel 44 :1-4).

Yahvé-Sabaoth : « L’Eternel des armées (Esaïe 1 :24 ; Psaume 46 :7) – Il est le Seigneur des hôtes célestes (anges), et des habitants de la terre, Juifs et Gentils, riches et pauvres, maîtres et esclaves. Ce nom exprime la majesté, la puissance et l’autorité de Dieu, et montre qu’il est capable d’accomplir ce qu’il a déterminé de faire.

El - Elion : « Dieu très haut »(Deutéronome 26 :19) – dérivé de la racine hébraïque « monter » ou « gravir » ; l’implication est que Dieu est élevé au-dessus de tout. El-Elion dénote l’exaltation et le droit absolu de régner.

EL- Roï : « Dieu qui voit » (Genèse 16 :13) – ce nom donné à Dieu par Agar, seule et désespérée dans le désert, après avoir été chassée par Sarah (Genèse 16 :1-14). Lorsque Agar rencontra l’ange de l’Eternel, elle réalisa qu’elle avait vu Dieu lui-même dans une théophanie. Elle réalisa aussi qu’El-Roï l’avait vue dans la détresse et elle témoigna qu’il est un Dieu qui est vivant et qui voit tout.

El-Olam : « Dieu de l’Eternité » (Psaume 90 :1-3) – la nature de Dieu n’a ni commencement ni fin, elle est en-dehors de toute contrainte du temps et de l’espace, et il possède en lui-même la raison d’être du temps. « D’Eternité en éternité tu es Dieu ».

El-Gibhor : « Dieu puissant » (Esaïe 9 :5) – c’est le nom qui décrit le Messie, Christ Jésus, dans ce passage prophétique d’Esaïe. Tel un guerrier puissant, le Messie, le Dieu puissant, accomplira la destruction des ennemis de Dieu et régnera avec une verge de fer (Apocalypse 19 :15).

L'homme qui n'a pas reçu l'Esprit et l'intelligence de l'Esprit, voit la lettre de l'extérieur, mais celui qui a reçu l'esprit voit le coeur de la PAROLE et la manifestation de la volonté de Dieu dans sa Parole. Ainsi ses enfants savent que l'expression de la PAROLE est l'expression de Dieu.

Ainsi ceux qui sont nés de l'Esprit de Vie voient  car ils sont devenus vivant dans le coeur de l'alliance et de la Loi qui sont alliance d'amour et de vie, Loi d'amour et de Vie. Elohim ne nous a pas dit qu'il est amour, mais il nous le montre et nous l'enseigne par son Fils Yeshua qui lui même a dit"

 Qui a vu le Fils a vu le Père.

Qui connait le Fils connait le Père


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire