mardi 29 décembre 2015

Le sens véritable du pain de l'offrande – Le mystère du partage de la chair


 Afficher l'image d'origine

Le levain qui était au milieu de monde c'était les actes de nos péchés,
le pain que vous mangiez était celui de la captivité, c'était le pain de la mort, le pain corruptible de la chair.
Mais Christ à vaincu le mal et toute la corruption de la chair et l'esprit qui était dans le monde.

 …Ne savez-vous pas qu'un peu de levain fait lever toute la pâte?

7Faites disparaître le vieux levain,

afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain,
car Christ, notre Pâque, a été immolé.

 Christ a fait disparaître l'ancien levain pour le nouveau levain.
 Christ a fait disparaître les actes du péchés par les actes du salut.
Christ a fait disparaître l'homme ancien par l'homme nouveau
Christ a fait disparaître l'ancien Adam par le nouvel Adam


 Ainsi la nouvelle pâte comporte un nouveau levain qui n'est plus celui des actes du péché mais des actes du salut. L'homme ne doit plus être dirigé par les mauvais instincts et les mauvais actes mais par les bonnes œuvres et les actes de piété afin de pouvoir reconstruire son corps d'homme nouveau à travers le corps du Christ rectificateur.
 Car la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée.
Elle nous enseigne à renoncer à l’impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre dans le siècle
présent selon la sagesse, la justice et la piété, en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus-Christ, qui s’est donné lui-même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité, et de se faire un peuple qui lui appartienne, purifié par lui et zélé pour les bonnes œuvres.
Tite 2:11
 
Celui qui sème pour sa chair moissonnera de la chair la corruption; mais celui qui sème pour l'Esprit moissonnera de l'Esprit la vie éternelle.
Galates 6:8
Comme des enfants obéissants, ne vous conformez pas aux convoitises que vous aviez autrefois, quand vous étiez dans l'ignorance. 1 Pierre 1:14
Ainsi donc, Christ ayant souffert dans la chair, vous aussi armez-vous de la même pensée. Car celui qui a souffert dans la chair en a fini avec le péché,…1 Pierre 4:1-4
N'aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu'un aime le monde, l'amour du Père n'est point en lui;…1 Pierre 4:1-4
Ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole avec un coeur honnête et bon, la retiennent, et portent du fruit avec persévérance. Luc 8:15
 et portent les fruits de leur salut :
 l'amour, la joie , la paix, la patience, la bonté ,la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance; La charité ; la mansuétude, la fidélité
 Et toutes ces choses sont les fruits de l'Esprit de Dieu


Galates 5.16
Je dis donc: Marchez selon l'Esprit, et vous n'accomplirez pas les désirs de la chair.

Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l'impudicité, l'impureté, la dissolution,
5.20
l'idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes,
5.21
l'envie, l'ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d'avance, comme je l'ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n'hériteront point le royaume de Dieu.
5.22
Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance;
5.23
la loi n'est pas contre ces choses.
5.24
Ceux qui sont à Jésus Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs.




Le pain est formé de sel, de farine, d'eau, vous êtes le sel de la terre,
Le sel est une bonne chose; mais si le sel perd sa saveur, avec quoi l'assaisonnera-t-on?…
Luc 14:34,35 la farine c'est le bon blé la bonne semence , l'eau c'est la source de Jésus l'eau vive et les éléments de toute cette union sont mis au feu de l'Esprit Saint Car tout homme sera salé de feu.…Marc 9:49,50 de l'Esprit pour la cuisson du bon pain

Je suis le pain de vie dit jésus, ceci est mon corps.

C'est ici qu'est placé le grand mystère de l'Eucharistie : celle qui est formé et consommé dans la communion parfaite du corps du Christ et du corps de son Eglise 

Partager les œuvres de grâce, de charité, de piété et de fidélité par le don de soi
comme il est dit :


 10 si tu donnes ton pain à celui qui a faim
et si tu pourvois aux besoins de l'opprimé,
la lumière luira pour toi au milieu des ténèbres,
et ton obscurité se changera pour toi en clarté de midi

Esaïe 58
Mais Jésus dit à Juda lors de la multiplication des pain :

(Jésus dit :) « ... car celui auquel je n'ai pas donné le partage des pains de mes mains n'est pas digne du partage de ma chair. Et du reste il ne se soucie pas du don aux pauvres, mais se soucie seulement de la bourse. — C'est un mystère de mon Père qui a trait au partage de ma chair. »
 Evangile des douze apôtres

 Ainsi lorsque Jésus dit faite ceci en mémoire de moi, il partage le pain et le vin, il donne et demande à ceux qui ont reçu de donner à leur tour afin d'être digne du partage de sa chair. Cet acte n'est en rien un geste de cérémonie, mais un acte sacré qui devra être effectuer en esprit et en vérité dans la nouvelle édification de Christ.
Cet acte accompli , professe que nous sommes dépouillé du vieil homme et du vieux levain, et sommes reconstruit par le nouveau levain et le nouveau corps d'incorruptibilité par lequel la gloire de Christ établit son règne à travers le corps vivant de son Eglise et de son ministère, ces apôtres.

Cette communion parfaite et enfin sanctifiée par l'Esprit Saint, en vue que la bonne pâte puisse lever et former l’Édification inébranlable de l’œuvre finale.
 L'Eucharistie telle qu'elle est célébrée par la religion, est une inflexion au sens de l'enseignement du Christ, c'est une ignorance et une incompréhension du sens de la parole de Jésus.
C'est le corps et le sang qui sont donnés par Christ et partagés, c'est à dire la communion de  l’Alliance Nouvelle et non le sacrifice, et la mort.
 il est dit dans Hébreux  9:27 que le Christ « s’est offert une seule fois pour porter les péchés de beaucoup » et avertit sévèrement l’Église (Hébreux 6:6) .
 mais aussi cette mise en garde dans corinthiens

27 Et celui qui aura mangé le pain ou bu la coupe du Seigneur d’une manière indigne devra répondre du corps et du sang du Seigneur.
 29 Celui qui mange et qui boit mange et boit son propre jugement s’il ne discerne pas le corps du Seigneur.
 

Corinthiens 11:27 -29

L'Eucharistie de ce que nomme la religion est issu d'un acte enseigné par Jésus qui est celui de la communion sacrée et solennelle du repas de sa nouvelle alliance
 D'ailleurs chaque fidèle devrait partager un même pain entre tous et non recevoir des hosties individuelles, ce qui est individuel est unique et non partagé. Le geste est falsifié pour les convenance de la facilité de l'usage et fait défaut à l'enseignement de Jésus.
De plus, le vin n'est jamais partagé, la communion est donc incomplète.
Enfin, la quête intervient au moment précis de la communion et entache, falsifie la communion sacrée en donnant et partageant également le pain de mammon : l'argent, la racine du mal de notre monde.
jésus a dit que nous ne pouvons servir Dieu et Mammon à la fois.

Vous êtes membres du corps de Christ vivant, vous êtes un morceau de ce pain partagé et vous devez vous-même partagé votre vie avec vos frères et vos sœurs selon les enseignements que Jésus a laissé en témoignage.


Un seul corps,
un seul peuple,
une seule vérité,
un seul chemin
et une seule loi :

le Christ en Tout et en Tous
 Afficher l'image d'origine
Soyez donc participants de sa Parole en laissant vivre sa parole en vous, car la parole s'est faite chair, le pain de vie  est la chair donc le pain est sa Parole, celle qui vous nourrit, vous fortifie, vous conduit et vous instruit sur toutes ses voies.


Vous devenez ainsi le troupeau du bon berger, les bons semeurs, les bonnes graines de semence qui formeront le bon blé et de nouveaux pains qui pourront à nouveau être partager.

 Soyez semblable au bon levain
 aux bonnes œuvres conduit par l'Esprit du Père et du Fils qui demeure en vous.

Car vous être UN avec Christ

 UN avec sa Parole

et ainsi Un avec sa chair par la puissance de l'Esprit dans lequel vous avez été scellé.

 
Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, et que le Fils de l'homme vous donnera; car c'est lui que le Père, que Dieu a marqué de son sceau.

 Jean 6:27

Notez que la parole est le pain de vie, la nourriture spirituelle que Jésus donne à ses disciples est celle qu'ils iront partagé de part toute la terre.

Cette parole est à présent votre nourriture quotidienne par le Christ qui demeure en vous par les sceau de l'Esprit Saint.

La parole est vivante c'est pourquoi elle vit par nos bonnes œuvres, notre charité et notre piété ce sont ces bonnes œuvres de charité de piété que le Fils de Dieu nous demande de partager autour de nous dans l'amour de la vérité et dans l'amour de notre prochain.

Mon âme sera rassasiée comme de mets gras et succulents, Et, avec des cris de joie sur les lèvres, ma bouche te célébrera. Psaume 63:5

ils n'auront plus faim, ils n'auront plus soif, et le soleil ne les frappera point, ni aucune chaleur.
  Apocalypse 7:16 



 
Soyez semblables à du bon levain !


"Le plus important sont les bonnes œuvres, se sont elles qui rendent ma parole vivante dans le ministère et ce sont elles qui nourrissent les cœurs affamés de ceux qui ont faim, faim d'amour et de charité, de compréhension et de mansuétude. Ce sont elles qui pansent les blessures et guérissent les afflictions de toutes espèces, car celui qui ne demeure plus dans la pauvreté alors demeure dans la richesse du cœur.
 Il peut alors donner en retour ce que lui même a reçu.
Il peut communiquer sa joie d'avoir reçu et donner pour accorder cette joie à celui qui recevra.
Car le don de soi vaut bien plus que ce que l'on possède.
Donner est l’œuvre de la parfaite piété.

Celui qui reçoit donne, car celui qui reçoit possède.
Comment celui qui n'a rien pourrait-il donner ?
Heureux ceux qui possèdent les dons de l'Esprit.
Heureux ceux qui ont faim et soif de ses dons, car l'Esprit c'est mon Père qui vous l'envoi et l'Esprit porte l’œuvre du Père et du Fils.
La parole n'est pas légère, elle est un enseignement pour celui qui la reçoit et cet enseignement est la plus grande des richesses car elle est la parole issus du Verbe fait chair.
Je vous accorde mes grâces vous tous qui donnés".

  Et quoi que vous fassiez, en parole ou en oeuvre,
faites tout au nom du Seigneur Jésus,
en rendant par lui des actions de grâces à Dieu le Père.
corinthiens 3:17

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire